Mon outil numéro 1 de prospection en freelance

Ahh la prospection… Un vaste sujet lorsque l’on travaille à son compte ! 🙈 L’aspect commercial de notre activité ne fait généralement pas partie de notre domaine de compétences. Et pourtant, il faut bien s’y mettre un jour (et au plus tôt, au mieux). Pour ceux qui ne se sentent pas à l’aise avec la vente, le meilleur moyen reste encore de se tourner vers la prospection passive grâce à l’inbound marketing

Quel est mon outil de prospection préféré en freelance ?

Facilitez votre prospection grâce à l’inbound marketing

Avant de vous dévoiler mon outil de prospection préféré, laissez-moi faire un point sur la méthode de prospection que j’utilise. J’ai nommé : l’inbound marketing. ✨

L’inbound marketing correspond à ce qu’on appelle la prospection passive. Il s’agit de toutes les actions que l’on peut mettre en place pour, non pas aller chercher le client, mais le faire venir à nous. Comment ? Grâce à la création de contenus

La création de contenus (blog, newsletter, podcast, réseaux sociaux, etc.) permet de vous construire une image d’expert dans votre domaine et d’attirer à vous vos clients idéaux. Vous n’avez pas besoin de passer la journée au téléphone ou d’envoyer des centaines d’emails. 📞 Il vous suffit simplement de créer du contenu sur le sujet que vous maitrisez le mieux : votre métier. 

Mon outil numéro 1 de prospection

Vous êtes certainement là pour ça alors ne faisons pas durer le suspense. Mon outil préféré pour prospecter est… LinkedIn. Et là, il y a deux réactions possibles.

La première : “mais bien sûr, LinkedIn c’est évident !”. 🙄

La deuxième : “alors là, c’est vraiment le truc que je ne comprendrai jamais. Comment font-ils pour utiliser ce réseau ? Moi je ne sais jamais quoi dire…”. 🤨

Pourquoi ce blocage sur LinkedIn ? 

C’est incroyable le nombre de personnes qui n’arrivent pas à se lancer sur LinkedIn. La plupart du temps, ils savent à quel point LinkedIn pourrait leur être utile. Ils savent que pour une activité B2B comme celle d’un freelance, LinkedIn est essentiel ! Mais il n’y a rien à faire, il y a un blocage

Pourquoi ? Parce qu’on se met la pression. On voit encore LinkedIn comme le lieu où l’on cherchait désespérément un stage, une alternance ou un CDI. Cette impression qu’on a d’aller sur LinkedIn pour “réclamer” quelque-chose nous met en position d’infériorité. 📉

Vous avez certainement l’impression de déranger, de ne rien avoir d’intéressant à dire ? Pas top pour réussir à s’exprimer ! 

La prospection, avec LinkedIn, c'est easyyyyy !

Comment réussir à se lancer sur LinkedIn ?

En passant de la position de demandeur à celle d’offreur, tout simplement ! Vous ne réclamez pas aux gens d’accepter de travailler avec vous. Vous leur offrez vos compétences et connaissances dans un domaine d’expertise. Dépassez ce foutu syndrome de l’imposteur

Vous avez quelque-chose à offrir sur LinkedIn. Alors faites-le ! Sans pression aucune. Vous êtes développeur et vous vous rendez compte que vos clients font souvent la même erreur ? Voilà une bonne idée de publication sur LinkedIn ! Vous faites une belle rencontre professionnelle ? Exprimez votre joie sur LinkedIn. 🥳

Ne voyez plus ce réseau comme un rassemblement de businessmen en costard. Voyez le plutôt comme un espace de coworking ! Et soyez détendus. 

Mon expérience de prospection avec LinkedIn

J’ai commencé à être réellement active sur LinkedIn en Janvier 2020. Pourquoi ? Mon activité était au point mort et je m’ennuyais ferme. J’ai donc publié une réflexion sur ma vie de freelance sur LinkedIn. Une publication comme une autre, en apparence. Sauf que cette publication a fait plus de 10 000 vues. 😳

Et à partir de là, j’ai gagné de plus en plus de visibilité. Je ne fais pas partie des stars de LinkedIn mais j’ai ma petite part de lumière. Et vous pouvez l’avoir aussi ! Contrairement à Facebook ou Instagram, il est encore assez facile d’être vu sur LinkedIn

Cette visibilité m’apporte environ 2 prospects par mois. 💬 Après, c’est à mon tour de jouer pour les transformer en client (et en client heureux et fidèle !). Le mieux dans tout ça, c’est que je n’ai rien à faire si ce n’est m’exprimer deux fois par semaine sur ce réseau. 

Alors, vous vous y mettez quand ? Pour me suivre sur LinkedIn, c’est par ici ! N’hésitez pas à m’envoyer un petit message s’il vous reste des questions. Je serais ravie de vous aider à utiliser ce superbe outil de prospection !

2 réponses sur “Mon outil numéro 1 de prospection en freelance”

  1. Merci Marie ! Il est vrai que l’on a parfois l’impression que l’on ne percera jamais sur Linkedin. Je me tiens à ma ligne éditoriale. J’ai 2 chroniques « Quand l’actu rejoint la littérature » et « Mes p’tits moments de bonheur ».
    Mais on a souvent l’impression de n’intéresser personne. Parfois même, il nous semble qu’il y a des sortes de « clubs » où les gens se soutiennent entre eux.
    Alors, merci pour ce petit coup de puce / rappel.
    Belle continuation à toi
    Christelle

    1. Avec plaisir Christelle !
      C’est sûr qu’il faut faire preuve de patience sur LinkedIn. Et parfois, ne pas hésiter à sortir de sa ligne édito pour tester d’autres formats et voir ce qui fonctionne le mieux.
      Concernant les groupes, ce n’est pas qu’une impression. Les échanges de likes existent sur tous les réseaux 😉
      Bon courage à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *