La belle histoire de Kim, et la gestion de projet de A à Z

Lorsque j’ai pris connaissance des réponses de Kim à mon petit questionnaire, je n’ai pas arrêté de hocher la tête. On aurait dit un petit chien sur la plage arrière d’une voiture. 🐶 Je me sentais tellement en accord avec tout ce qu’elle disait ! Surtout lorsqu’elle nous parle du plaisir de la gestion de projet, en tant que freelance

La gestion de projet permet à Kim d'exprimer sa pluridisciplinarité.

Le parcours de Kim de Sciences Po au freelancing

Ses études et premières expériences professionnelles

Kim a 30 ans et est aujourd’hui Creative Strategist Freelance. Son parcours universitaire commence à Sciences Po Toulouse où elle obtient un master en communication. Elle enchaîne ensuite avec un MBA en marketing du luxe à Sup de Luxe

A la suite de ses études, elle décide de s’orienter vers les métiers du planning stratégique dans le domaine du luxe. Elle travaille pendant 6 ans dans plusieurs agences de communication. “J’y rencontre les mêmes écueils : organisation en silos, stress, burn out, égos surdimensionnés, etc.”. 🙄

Cette atmosphère de travail est à l’opposé de ce que Kim recherche. Elle ne s’épanouit pas dans sa vie professionnelle et ne trouve pas sa place au sein de ces agences. “Je souffrais, doutais de moi, et me demandais si c’était moi qui n’était pas adaptée au monde de l’entreprise ou juste pas compétente”. 

La renaissance grâce au freelancing

Un bilan pas très optimiste ressort de ces premières années d’expériences professionnelles. Après une dernière expérience brutale, Kim ne se sent pas capable et n’a pas l’envie de retourner en agence. Depuis quelques temps déjà, elle se pose des questions sur le freelancing. Est-ce que cela correspond à ses besoins et ses envies ? 🤔

Finalement, c’est en Janvier 2020 qu’elle saute le pas ! Depuis le début de l’année, Kim est devenue Creative Strategist pour les entreprises du luxe, de la beauté et du lifestyle. Ayant pris confiance en elle et en ses compétences, elle décide même d’ouvrir en Avril sa propre société KP Production. “C’est comme un mini studio de production à travers lequel je fais travailler divers indépendants talentueux de mon réseau” !

La gestion de projet est un élément essentiel dans le quotidien de freelance.

Le plaisir de la gestion de projet

On arrive dans le dur du sujet : la gestion de projet ! Et c’est là où ma tête a commencé à dandiner de haut en bas en lisant les réponses de Kim. Je suis parfaitement en accord avec ce qu’elle dit. 👌

Devenir indépendant, c’est pouvoir embrasser sa pluridisciplinarité et sa polyvalence. C’est ce que recherchait Kim après des expériences limitantes en agence. “Ayant un profil à mi-chemin entre la gestion de projet et le planning stratégique, je m’ennuyais souvent en agence où une organisation en silos ne me permettait pas de faire tout ce que je voulais”.  

En étant freelance, on a la liberté de choisir des projets qui correspondent parfaitement à nos diverses compétences. On peut ainsi s’impliquer dans des projets de A à Z : de l’idée à la mise en oeuvre. La gestion de projet nous permet également d’entretenir une réelle collaboration et relation de confiance avec nos clients. 🤝

“Aujourd’hui, je me positionne comme Creative Strategist et Content Manager, c’est à dire que je fais à la fois de la stratégie de contenus et de la direction de production, avec un focus sur le contenu créatif (photos, vidéos, visuels…)”. Cette polyvalence dans ses missions permet à Kim de se sentir épanouie et libre. Elle peut varier ses tâches quotidiennes et exprimer sa créativité. Ce positionnement lui permet de décrocher des missions en parfaite adéquation avec ses envies et ses compétences. En ce moment, elle réalise une mission de direction conseil production qui allie à la fois sa créativité, ses connaissances des enjeux du luxe et ses compétences en production. “Le tout sur des super belles marques : la consécration ?”. 

La gestion de projet : la solution pour les polyvalents ?

Lorsque je demande à Kim quelle leçon elle tire de son expérience, voici sa réponse. “Au final, ce n’est pas que je n’étais “pas adaptée” au salariat. Il n’y avait juste pas un poste qui me permettait d’exprimer toutes les facettes de ma personnalité, dont j’avais besoin pour me sentir épanouie”. 🤗

Grâce à ses expériences passées, Kim sait aujourd’hui ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas. Cela lui permet d’avoir un positionnement qui lui ressemble et qui lui permet de s’épanouir. “Se spécialiser n’est pas une obligation, tant qu’on est cohérent avec ses compétences, ses aspirations et sa personnalité !”

Alors, est-ce que vous aussi la gestion de projet vous a permis d’exprimer toutes les facettes de votre personnalité ? 🔮

Vous pouvez retrouver Kim sur son compte Instagram et son profil LinkedIn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *