La belle histoire d’Antoine alias Monsieur Freebe

Alors, cette semaine, c’est la grande grande classe ! J’ai eu le plaisir d’interviewer Antoine que vous connaissez peut-être comme Monsieur Freebe. Et oui ! Après être passé sur le blog I don’t think ou encore le podcast de Alexis Minchella Tribu Indé, Antoine a accepté de témoigner sur mon blog 😍

C’est parti ! 

Et voici Antoine, alias Monsieur Freebe !

Le parcours d’Antoine avant de devenir Monsieur Freebe

Ses débuts de freelance-étudiant

Retournons aux origines du parcours d’Antoine pour comprendre comment il est devenu Monsieur Freebe il y a 2 ans. 

Avec son Bac en poche, il entre à l’EEMI de Paris et se spécialise en design puis en UX (après avoir hésité avec le développement). Il améliore ses compétences en UX et en développement front. En parallèle de ses études, et après avoir vu son père travailler en indépendant durant toute son enfance, il devient à son tour freelance. 👨‍💻

Pendant quelques temps, il découvre la vie d’étudiant-freelance. Il se rend à des rendez-vous clients entre deux cours et commence à gagner sa vie en réalisant des missions qu’il aime. 

Cette période lui permet de développer son offre, son réseau et son business avant même d’avoir fini ses études. “Cela m’a permis de construire un truc solide. Petit à petit, je me suis spécialisé en UX”.

Dans un même temps, il réalise plusieurs stages qui lui apportent de nombreuses compétences. En stage dans une start-up, il a l’occasion de gérer un projet de A à Z en full remote. Il découvre alors le quotidien de freelance. 👀

De nouvelles opportunités se présentent

Alors que son activité de freelance se développe, Antoine hésite à arrêter ses études pour se consacrer à son business. Au même moment, il rencontre un professeur visionnaire qui le fait changer d’avis. Il commence à travailler pour lui en freelance, ce qui lui permet d’augmenter son TJM tout en apprenant énormément de choses.

En troisième année, il a l’opportunité de réaliser un stage de 6 mois chez Peugeot. Il travaille dans le graphisme des interfaces des voitures. 🚗 Il y met en application toutes ses connaissances en UX. Alors qu’on lui propose un CDI, il refuse pour ne pas s’enfermer dans le salariat. Il propose un 4/5ème, qui est accepté et lui permet de conserver son activité de freelance. 

Finalement, à chacune de ses expériences professionnelles, Antoine repart avec de nouvelles compétences, une idée plus précise de ce qu’il veut faire et parfois même un nouveau client en freelance. 

Après avoir été freelance pendant quelques années, Antoine lance Freebe.

Les débuts de Freebe

Début 2017, Antoine se rend compte qu’il a beaucoup de mal à gérer le côté administratif de son entreprise tout en répondant aux demandes clients. 📊 Il recherche alors un outil administratif “intelligent, automatisé et adapté au freelance”. Problème : ça n’existe pas. Tous les outils existants sont trop chers et inadaptés aux freelances. « Il n’y avait pas d’automatisation, c’était des genres de tableaux Excel”. 

Antoine décide alors de réaliser un petit prototype avec la liste de ses clients, factures, devis, entrées d’argents et dépenses. Il le montre à ses collègues freelances chez Peugeot qui se trouvent très intéressés. Il décide donc de collaborer avec un développeur pour donner naissance à son projet. C’est le début de Freebe.

Pendant ce temps, Antoine est toujours employé par Peugeot. Pendant 1 an, il travaille sur son temps libre, le soir jusque minuit. 😴 Finalement, en Juillet 2017, il dévoile son projet au grand public en lançant la communication sur les réseaux sociaux et le site Internet. 

L’importance des avis utilisateurs

Dès le départ, et encore aujourd’hui, Antoine accorde énormément d’importance aux retours utilisateurs. Il travaille avec le développeur en intégration continue à l’aide de nombreux tests utilisateurs

Antoine décide même de se faire accompagner par un psychologue pour toute la recherche liée au développement de Freebe. C’est lui qui mènera des études entre les utilisateurs de Freebe et les non-utilisateurs afin d’en tirer des conclusions. 

Lorsque la communication est lancée en 2017, ils reçoivent près de 700 préinscriptions. Cela leur permet d’envoyer des questionnaires aux inscrits et de réaliser des bêta test. Cette démarche ainsi que l’accompagnement d’un psychologue leur permet d’entamer un réel processus de co-construction avec les utilisateurs de Freebe. 🤝

Grâce aux feedbacks, ils décident par exemple de conserver la partie interactive de l’outil mais suppriment la partie conversationnelle. Après avoir ajusté l’outil aux besoins des utilisateurs, ils lancent officiellement Freebe en Juillet 2018, soit un an plus tard ! 

Après un an de test et de co-construction avec les bêta testeurs, les retours sont extrêmement positifs. Freebe a été réalisé PAR des freelances, POUR des freelances. Et ça se sent ! Encore aujourd’hui, on ressent l’importance du lien avec l’utilisateur pour l’équipe Freebe. Jusqu’à il y a quelques mois, Antoine réalisait encore lui-même des entretiens individuels avec les utilisateurs. “Je voulais avoir les retours utilisateurs directement dans mes oreilles”. 👂

Et vous, vous utilisez Freebe pour votre facturation ?

Comment Antoine explique la réussite de Freebe

Avec 2 ans de recul après le lancement officiel de Freebe, Antoine peut dorénavant ressortir quelques leçons de son parcours

Le premier élément expliquant la réussite de Freebe est l’écoute. Antoine était particulièrement à l’écoute des besoins, avis et problématiques utilisateurs. Cette proximité entretenue avec la communauté a été la clé de leur réussite. 🏆

Aussi, s’ils ont pu réaliser tout cela, c’est parce que “Freebe a été fait à la main, sans financement”. En effet, jusqu’à peu, Antoine n’avait reçu aucun financement extérieur. La création de Freebe avait pour seul objectif d’aider les gens et de “construire du béton armé”. “C’est plus long mais on a une base d’utilisateurs hyper satisfaits qui sont nos ambassadeurs aujourd’hui”. 

Après avoir cherché un financement beaucoup trop tôt, Antoine a finalement arrêté de chercher des sous pour se concentrer sur le produit et les utilisateurs. Il a attendu d’avoir un produit arrivé à maturité, “quitte à travailler plus pour combler le manque de ressources”. 

Aujourd’hui, les aides financières permettent de développer Freebe. 🚀 Antoine a notamment reçu l’aide d’un entrepreneur qui a apporté une forte valeur ajoutée à la société. Il partage une même vision (moderne et ambitieuse) de l’entrepreneuriat. Quoi qu’il en soit, Antoine s’assure de choisir avec soin ces fonds extérieurs. 

La grande force de Freebe, c’est également l’association des compétences du développeur avec les connaissances en UX d’Antoine. Cela permet de créer un outil intuitif et parfaitement adapté à l’usage des freelances

Les conseils de Monsieur Freebe

L’une des premières leçons d’Antoine est la suivante : “j’aurais dû m’associer dès le départ”. En étant solopreneur, il est parfois difficile d’asseoir sa légitimité. On apparaît comme “petit” et c’est très dur de monter une boite seule, surtout lorsque c’est la première. 

En s’associant, on s’accompagne d’experts dans divers domaines. “Tu as plusieurs cerveaux qui fonctionnent avec toi. Si l’un s’arrête, il y en a toujours un deuxième”. 🧠 Les gens ont également davantage confiance, pour accorder des financements notamment. 

Le deuxième conseil d’Antoine est de ne pas se concentrer sur le “m’as-tu vu” et l’engouement autour des start-up. Antoine n’a jamais fait ça pour le paraître. Dans un premier temps, il s’est concentré sur ses utilisateurs et non sur sa communication. Tout tourne autour de l’utilisateur : le vocabulaire utilisé, l’éthique et l’authenticité dans leur stratégie de communication. “Ce n’est pas du storytelling bidon, c’est simplement la vérité”.

Aujourd’hui, Antoine continue de faire grandir la communauté Freebe. Il se repose sur une base solide et des utilisateurs conquis. En parallèle, il développe de nouveaux projets tels que Mister.tools. Il y présente toutes les deux semaines des outils en live. De quoi vous faire gagner encore plus de temps et de productivité ! 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *