Le parcours ZIGZAG : La solution pour rester 30 ans dans la même entreprise ?

Quel jeune entre 20 et 30 ans a envie aujourd’hui de passer toute sa vie dans la même entreprise ? Les intéressés sont rares. Ils ont peur de s’ennuyer en entrant dans une même routine. J’ai longtemps pensé ça, et pourtant j’avais le parfait contre-exemple sous les yeux. Mon père et son parcours ZIGZAG ! 

Le parcours Zigzag ou comment ne pas se coller d'étiquette en entreprise.

Pour parler de ça, j’ai donc interviewé Didier (ou Papa), 54 ans et manager expérience produits dans une société de commerce et de services automobiles. Il n’y a pas longtemps, on m’a demandé si mes portraits ne portaient que sur les femmes. Et bien, maintenant, vous avez la réponse ! On sort du profil habituel cette semaine. 

Un parcours atypique, ça existait déjà il y a 30 ans !

Comme dit plus haut, ce portrait traite de mon père alors pardonnez-moi d’avance si je manque d’objectivité. N’empêche que lorsqu’il m’a détaillé tout son parcours, j’étais plutôt impressionnée. 

Les recherches d’un premier job

Il y a exactement 32 ans, Didier termine ses études d’électrotechnicien. Et à cet époque, ça veut dire qu’il est temps de partir servir son pays. “Pas vraiment un choix, mais avant tout  une obligation légale. Pour autant je garde un bon souvenir de cette année, riche en rencontres humaine et, déjà, en management”. 

A son retour, il est temps de rentrer dans le monde du travail et apparemment ce n’était pas plus simple à l’époque. “On disait qu’il fallait envoyer 100 lettres de candidature pour décrocher 1 emploi. Word ou tout autre logiciel de création de CV n’existaient pas”. Finalement, il envoie un CV à une entreprise qui est en train de se construire près des champs de son père agriculteur. C’est un signe ! Et ça marche. 

“Quelques semaines plus tard tout s’accélère. Un premier entretien très rapide autour de quelques questions, puis un deuxième dans un des magasins de la métropole lilloise et c’est bon, je suis embauché ! Simple et agile”. 

Son évolution dans l’entreprise et le début de son parcours ZIGZAG

“Je me souviendrai toujours de mon premier jour où je me suis dit mais qu’est-ce que je fais là ?” Vous savez à quel point c’est rassurant d’entendre son père dire ça ? En fait, peu importe les générations, on fait tous face aux même difficultés. En même temps, Didier devenait vendeur dans un magasin après des études d’électricité. 

Quand je lui demande de décrire sa première expérience professionnelle, Didier répond : “Sans reprendre une célèbre phrase du cinéma français : ma vie, c’est avant tout des rencontres”. Je sais d’où vient ma culture cinématographique, maintenant ! 

Suite à cette première expérience, Didier évolue rapidement dans l’entreprise. “Mes quelques compétences électriques et électroniques m’ont permis d’évoluer très vite vers un nouveau métier de technicien SAV. Puis vers de la conduite de nouveaux projets grâce à l’arrivée d’un nouveau marché émergeant en France, le téléphone mobile ! Non pas l’iPhone ou le dernier Samsung… Non, non un truc beaucoup plus gros et qui ne rentre pas dans la poche, le Radiocom 2000”. 

Parcours Zigzag du centre d'appel aux commandes d'un site marchand

Grâce à cette évolution, Didier se rend compte de ce qui le motive à avancer : la conduite de nouveaux projets et défis. Si vous y rajoutez un peu d’humain et de relation client alors il fonce ! Pendant ce parcours ZIGZAG, Didier comprend une chose : “j’étais le seul acteur de ma vie professionnelle. Avec en plus la chance d’être dans une société qui se transformait petit à petit en un grand groupe international. Tout était de mon côté”.  

“Un métier d’acheteur pour un portefeuille de plus de 70M€, ok c’est dingue, mais j’y vais ! Un site web naissant à développer, je fonce ! Un nouveau marché autour des nouvelles mobilités douces, pourquoi pas ! Un centre de contact clients à créer, pas mal ! Un nouveau service autour de l’expérience clients à inventer, je suis partant !”.

Le parcours ZIGZAG : quelles leçons en tirer ? 

“Pourquoi m’étendre si longtemps sur mon parcours ? Parce qu’il donne les raisons pour lesquelles je suis resté dans la même société durant plus de 30 ans”. Voilà le gros avantage des parcours ZIGZAG. Cela vous permet de rester dans une même entreprise (qui vous plait et vous correspond) sans pour autant faire la même chose toute votre vie.

Prendre des risques

“La première leçon, c’est qu’il faut prendre des risques et ne pas hésiter à faire un parcours ZIGZAG”. On le voit de plus en plus chez les jeunes. On commence par un premier job, ensuite on part en voyage et puis on monte notre boîte Et on repart à l’autre bout du monde ! “Les billets d’avion étant trop chers à mon époque, j’ai fait mes voyages et mes initiations dans l’entreprise. Et même s’il reste je l’espère beaucoup de routes à découvrir, quel beau voyage déjà !”. 

Une bonne solution pour rester épanoui dans la même entreprise

Créez et innovez

“La deuxième leçon, c’est qu’une fois que tu as trouvé ce qui t’anime, ce qui te fait vibrer, il est relativement facile de créer,d’innover et de partager tes convictions pour ton bien être et pour celui de ton entreprise”. 

En 30 ans de carrière, Didier a eu le temps d’apprendre à se connaître et à connaître l’entreprise pour laquelle il travaille. Cela lui permet de proposer de nouveaux projets et de ne jamais s’ennuyer ! Bien sûr, toutes les entreprises n’offriront pas autant d’opportunités mais c’est possible ! Même dans les grosses sociétés internationales.

L’humain et le partage

“La dernière leçon que j’ai très vite apprise, c’est l’humain et le partage. Tout ce qu’on a pu me donner, je me fais le devoir de le faire grandir et de redistribuer si possible au plus jeunes qui feront l’entreprise de demain”. 

Dans de grandes entreprises, on peut parfois avoir l’impression d’être noyé dans la masse. Pourtant, si l’on trouve la bonne société, qui correspond à nos valeurs, il est possible de construire de grandes et belles choses. Didier a trouvé cette entreprise. Elle lui donne l’opportunité de grandir et de faire grandir les autres avec lui. 

Didier résume tout ça à la perfection : “Trouve du sens et du plaisir dans tout ce que tu fais, sinon oublie et passe à autre chose”. Et je suis contente que ce soit mon cher père de 54 ans qui le dise ! En effet, quand un jeune de 20 ans le dit, on le trouve frivole. Alors qu’il s’agit finalement d’une réaction plutôt naturelle. Si la situation dans laquelle on est ne nous plait pas, pourquoi rester ? 

Bien sûr, les parcours Zigzag ne se font pas forcément dans la même entreprise

Vous souhaitez partager votre parcours sur ce blog ?

Contactez-moi !